initiative soutenue par l’ONU a touché 4,6 millions d’enfants en situation de « crise dans la crise » |

Education Cannot Wait (ECW) soutenu par l’ONU – le premier fonds mondial dédié à l’éducation dans les situations d’urgence et les crises prolongées – a décrit la pandémie comme un « multiplicateur de risque », qui a non seulement créé de nouveaux défis, mais a également amplifié les risques existants pour les plus vulnérables groupes, en particulier les filles, les enfants et les adolescents handicapés.

« Pour les millions de jeunes marginalisés déjà pris dans des crises, le COVID-19 a eu un impact supplémentaire sur leur vie en tant que » crise dans la crise «  », Gordon Brown, envoyé spécial des Nations Unies pour l’éducation mondiale et président du groupe de pilotage de haut niveau de l’ECW, a déclaré lors du lancement du rapport.

« Une année particulièrement difficile »

Les pertes d’apprentissage menacent également les générations futures ainsi que des décennies de progrès.

L’agence des Nations Unies pour l’éducation, l’UNESCO, a estimé que dans le monde, 1,5 milliard d’élèves, du niveau préprimaire au niveau secondaire supérieur, ont connu une sorte d’interruption d’apprentissage à la suite de fermetures d’écoles au début de 2020.

« 2020 restera dans les mémoires comme une année particulièrement difficile », a déclaré l’Envoyé spécial.

Selon le rapport de l’ECW, cela aggravera le taux de pauvreté d’apprentissage pré-pandémique, affectant 53 % des enfants des pays à revenu faible et intermédiaire qui, à l’âge de 10 ans, ne pouvaient pas lire ou comprendre un texte simple.

Lutter contre les pertes irréversibles

Pour endiguer une perte irréversible, l’ECW a déclaré qu’elle était intervenue pour garantir que chaque enfant ait accès à un environnement d’apprentissage sûr et inclusif en adaptant sa réponse pour soutenir une éducation de qualité pour les élèves pris dans des conflits armés, des déplacements forcés, des catastrophes induites par le changement climatique et des crises prolongées. .

Peu de temps après que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré la pandémie mondiale en mars 2020, l’ECW a lancé un ensemble substantiel de subventions ciblant tous les pays avec des investissements en cours. 23 millions de dollars ont été alloués à partir de la réserve de premier financement d’urgence (FER) dans les 21 jours, et 22,4 millions de dollars supplémentaires ont été envoyés en juillet 2020.

Les fonds ont été répartis entre 85 subventions dans 32 pays et contextes d’urgence, afin de minimiser l’impact sur l’éducation dans les zones touchées par la crise et de garantir que les enfants et les adolescents puissent continuer à apprendre.

« Les subventions d’urgence COVID-19 de l’ECW ont atteint plus de 29 millions d’enfants et d’adolescents – dont 51 % de filles – dans 32 pays et contextes touchés par la crise », a déclaré M. Brown.

articles similaires

Toute l'actualité