La noyade de 27 migrants dans la Manche est la pire catastrophe jamais enregistrée : OIM |

L’incident a représenté la plus grande perte de vie dans la Manche depuis que l’agence des Nations Unies pour les migrations, l’OIM, a commencé à enregistrer des données en 2014.

Une autre 106 migrants ont été secourus dans les eaux françaises rien que mercredi.

Tout risquer

De plus en plus de personnes tentent le voyage dans de petites embarcations qui ne sont pas en état de naviguer pour fuir les conflits, la pauvreté ou la persécution en Afghanistan, au Soudan, en Irak, en Érythrée et ailleurs.

Selon l’Organisation internationale pour les migrations, depuis 2014, 166 migrants ont été enregistrés morts ou disparus dans la Manche et 22 930 ont été enregistrés morts ou disparus en mer Méditerranée.

Tragédie européenne

Selon le HCR, environ 1 600 personnes sont mortes ou ont disparu en mer Méditerranée cette année alors qu’elles tentaient d’atteindre l’Europe depuis les États d’Afrique du Nord ou la Turquie. Des centaines d’autres ont péri dans l’océan Atlantique au large de l’Afrique de l’Ouest sur une route migratoire vers les îles Canaries espagnoles.

Depuis le début de l’année, plus de 31 000 personnes ont tenté la traversée dangereuse entre la France et le Royaume-Uni et 7 800 personnes ont été secourues en mer, auraient indiqué les autorités françaises.

Avant la tragédie de mercredi, 14 personnes se sont noyées cette année en essayant de rejoindre le Royaume-Uni, a déclaré un responsable maritime français. L’année dernière, sept personnes au total sont mortes et deux ont disparu dans la Manche.

SOS Méditerranée/Anthony Jean

Des migrants africains sont secourus en mars 2021 en mer Méditerranée, qui reste l’une des routes migratoires maritimes les plus dangereuses au monde.

Appel de recherche et de sauvetage

En juillet, le directeur général de l’OIM, António Vitorino, a appelé à des « mesures urgentes et proactives » pour réduire les pertes de vie des migrants voyageant par des routes maritimes dangereuses vers l’Europe.

Son appel fait suite à une forte augmentation du nombre de décès au cours des six premiers mois de l’année, après uneau moins 1 146 personnes sont mortes en tentant de rejoindre l’Europe par bateau
de janvier à juin, a indiqué l’agence des Nations Unies pour les migrations.

« Accroître les efforts de recherche et de sauvetage, établir des mécanismes de débarquement prévisibles et garantir l’accès à des voies de migration sûres et légales », a affirmé le Directeur général de l’OIM.

présage canari

En septembre, l’OIM a signalé une forte augmentation des décès et des disparitions de migrants en mer se dirigeant vers les îles Canaries espagnoles, le long de la côte ouest-africaine. Fin septembre, 785 personnes, dont 177 femmes et 50 enfants, étaient décédées ou avaient disparu en 2021.

Parmi les recommandations de l’ONU aux États pour prévenir de nouvelles tragédies, le HCR a réitéré l’importance de continuer à sensibiliser aux risques posés par les traversées maritimes et aux fausses informations données par les passeurs qui exploitent la détresse des enfants, des femmes et des hommes qui ont quitté leur pays d’origine.

Le développement de canaux légaux et sécurisés tels que les visas de regroupement familial est d’une importance cruciale pour assurer la sécurité des migrants, a insisté l’agence onusienne.

articles similaires

Toute l'actualité