COVID-19 : l’OMS exhorte les Européens à être intelligents et en sécurité pendant la période des fêtes |

Dans un message jeudi, le directeur régional de l’OMS, Hans Kluge, a exhorté les Européens à « être intelligents, gentils et en sécurité en cette saison des fêtes ».

La menace COVID-19 reste élevée sur tout le continent, qui était déjà l’épicentre de la pandémie avant même l’émergence de la nouvelle variante Omicron.

Utilisez les outils

« Mon message aux peuples d’Europe et d’Asie centrale est de faire preuve de prudence en cette période de vacances. Utilisez les nombreux outils que nous avons à notre disposition. Ces stabilisateurs nous aident à gérer le virus et à assurer la sécurité des personnes », dit le Dr Kluge.

Il a exhorté les gens à se faire vacciner complètement dès que possible.

« Les vaccins restent le meilleur moyen de prévenir les maladies graves et la mort, même avec l’arrivée de la variante Omicron », dit le Dr Kluge. « Si vous êtes éligible pour une troisième dose et qu’elle est disponible pour vous, prenez-la. »

Les familles et les amis qui se réunissent devraient garder ces rassemblements petits, a-t-il ajouté, tout en recommandant aux gens de passer au préalable un test de flux latéral / antigène ou PCR pour s’assurer qu’ils ne sont pas infectieux.

« Suivez les autres mesures préventives, même si vous êtes complètement vacciné », a conseillé le Dr Kluge. « Évitez les endroits bondés ou confinés, portez un masque bien ajusté, respectez une distance physique d’au moins un mètre, aérez les espaces intérieurs en ouvrant les fenêtres et/ou les portes et gardez vos mains propres. »

Trouver le bon équilibre

Dans des conseils distincts aux gouvernements et aux autorités sanitaires, l’OMS Europe a appelé à « une approche équilibrée et fondée sur les risques » pour les mesures de prévention du COVID-19 cet hiver.

À mesure que les gens socialisent davantage à l’intérieur ou voyagent pour rendre visite à leurs proches, les possibilités de transmission ultérieure du virus sont importantes.

L’OMS Europe a déclaré avec la bonne combinaison de mesures, les pays peuvent trouver un équilibre entre la réduction de la transmission du coronavirus et l’ouverture des sociétés et des économies.

La réponse du gouvernement devrait être centrée sur la prévention des cas graves de COVID-19 et la stabilisation de la transmission.

Les mesures comprennent la poursuite de la vaccination, le ciblage des personnes les plus à risque et la priorisation des groupes éligibles pour les rappels. Les gouvernements devraient également renforcer les actions de santé publique telles que les tests, la recherche des contacts et la réglementation des rassemblements de masse.

Concernant les voyages internationaux, l’OMS Europe a déclaré que même si les pays peuvent appliquer des mesures appropriées pour réduire la transmission du virus, en particulier en réponse à de nouvelles variantes, les interdictions générales de voyager n’empêcheront pas leur propagation internationale.

De plus, les décisions sur les rassemblements de masse doivent « reposer sur une approche fondée sur les risques », et l’OMS a produit une note d’orientation et un outil d’évaluation des risques pour aider les autorités à cet égard.

Nouvel outil d’évaluation

L’OMS Europe a récemment lancé un mécanisme en ligne pour aider les gouvernements à décider du type et du niveau des mesures à mettre en œuvre sur leur territoire.

L’outil de calibrage des mesures de santé publique et sociales (PHSM) COVID-19 rassemble les informations cruciales nécessaires pour faire une évaluation, puis fournit un état des lieux avec des recommandations sur les mesures appropriées.

L’outil d’étalonnage (PHSM) permettra aux gouvernements et aux autorités locales d’ajuster rapidement les mesures selon les besoins, ce qui devrait à son tour contribuer à réduire la transmission du virus, entre autres avantages.

articles similaires

Toute l'actualité