CAN : la fin du mythe du «sorcier blanc» ?

La moitié des quarts de finaliste de cette 33e Coupe d’Afrique des nations est entraînée par un coach local. Du jamais-vu dans l’histoire du foot africain.

articles similaires

Toute l'actualité