La dernière décision de la Russie viole l’intégrité territoriale de l’Ukraine, selon le chef de l’ONU |

Selon des reportages, le président russe Vladimir Poutine a officiellement reconnu les régions séparatistes de l’est de l’Ukraine en tant qu’États indépendants.

Dans une déclaration publiée par le porte-parole Stéphane Dujarric, le chef de l’ONU appelle au « règlement pacifique du conflit dans l’est de l’Ukraine, conformément aux accords de Minsk, tels qu’approuvés par le Conseil de sécurité dans la résolution 2202 (2015) ».

De plus, M. Guterres considère que la décision de la Russie est « une violation de l’intégrité territoriale et de la souveraineté de l’Ukraine et incompatible avec les principes de la Charte des Nations Unies ».

Cesser les hostilités, immédiatement

Au milieu d’un pic intense de bombardements dans l’est de l’Ukraine par les parties adverses, la concentration des troupes russes continuerait d’augmenter aux frontières du pays.

Le Secrétaire général exhorte tous les acteurs concernés à concentrer leurs efforts sur « la garantie d’une cessation immédiate des hostilités, la protection des civils et des infrastructures civiles, la prévention de toute action et déclaration susceptibles d’aggraver encore la situation dangereuse à l’intérieur et autour de l’Ukraine et la priorité accordée à la diplomatie pour faire face toutes les questions pacifiquement ».

M. Dujarric a assuré que, conformément aux résolutions pertinentes de l’Assemblée générale, l’ONU continue de soutenir pleinement la souveraineté, l’indépendance et l’intégrité territoriale de l’Ukraine, à l’intérieur de ses frontières internationalement reconnues.

Le chef de l’ONU prévoyait d’effectuer une visite officielle en République démocratique du Congo, mais à la lumière de la détérioration de la situation concernant l’Ukraine, il a annulé la mission.

articles similaires

Toute l'actualité