L’ONU va lancer un appel pour financer des opérations humanitaires en Ukraine |

Une lecture publiée par un porte-parole de l’ONU a indiqué que M. Guterres s’était entretenu au téléphone plus tôt dans l’après-midi avec le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy.

« Le Secrétaire général a transmis au Président la détermination des Nations Unies à renforcer l’aide humanitaire au peuple ukrainien, selon le communiqué.

Il a ajouté que le chef de l’ONU avait informé le président que l’ONU lancerait mardi un appel pour financer nos opérations humanitaires en Ukraine.

L’appel téléphonique du Secrétaire général et l’annonce d’un appel humanitaire font suite à sa décision, jeudi dernier, de débloquer 20 millions de dollars du fonds de secours d’urgence des Nations Unies, connu sous le nom de CERF, pour répondre aux besoins urgents en Ukraine.

Des milliers de personnes ont fui leur foyer en Ukraine et beaucoup arrivent en Moldavie pour chercher la sécurité. Les communautés locales sont venues aider ⬇️ pic.twitter.com/PcKpO5mBEW

— UNHCR, l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (@Refugees) 26 février 2022 Ligne vitale de soutien

« Nous et nos partenaires humanitaires nous engageons à rester et à livrer, pour soutenir les personnes en Ukraine en cas de besoin », a-t-il déclaré aux journalistes à l’époque.

Le chef de l’ONU a adopté un ton de détermination similaire s’adressant aux journalistes vendredi soir après que la Fédération de Russie a opposé son veto à une résolution déposée au Conseil de sécurité qui aurait dénoncé ses attaques en Ukraine et appelé au retrait de toutes les troupes russes.

« Surtout dans un moment comme celui-ci, il est important de se rappeler que l’ONU n’est pas seulement la chambre derrière moi. Ce sont des dizaines de milliers de femmes et d’hommes à travers le monde… debout, livrant, prolongeant une bouée de sauvetage d’espoir », a déclaré le Secrétaire général, et a souligné que « malgré les défis opérationnels croissants, l’ONU intensifie la livraison de un soutien vital.

Le Secrétaire général a également annoncé la nomination d’Amin Awad au poste de Coordonnateur de crise des Nations Unies pour l’Ukraine afin de diriger la coordination de tous les efforts de l’ONU, y compris sa réponse humanitaire, des deux côtés de la ligne de contact.

Vendredi également, Martin Griffiths, le chef du Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a fait écho au Secrétaire général en soulignant que les humanitaires des Nations Unies sont déterminés à poursuivre et à étendre leur présence.

« Nous ne sommes pas partis. Nous ne quittons pas l’Ukraine », a-t-il déclaré aux journalistes au siège de l’ONU.

Alors que les gens là-bas sont « enfermés », M. Griffiths a déclaré que l’ONU intensifie ses efforts pour aider à répondre aux besoins des personnes touchées, « et nous le faisons depuis quelques semaines ».

Situation qui se détériore rapidement

Pendant ce temps, samedi également, Filippo Grandi, le chef de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, le HCR, a exprimé sa profonde inquiétude face à la détérioration rapide de la situation et à l’action militaire en cours en Ukraine.

« Nous avons déjà vu des rapports faisant état de victimes et de personnes commençant à fuir leurs maisons pour chercher la sécurité. Les vies civiles et les infrastructures civiles doivent être protégées et sauvegardées à tout moment, conformément au droit international humanitaire », a déclaré M. Grandi dans un communiqué, avertissant que les conséquences humanitaires sur les populations civiles seront dévastatrices.

En conséquence, il déclare que le HCR a intensifié ses opérations et ses capacités en Ukraine et dans les pays voisins. « Nous restons fermement déterminés à soutenir toutes les populations touchées en Ukraine et dans les pays de la région », a-t-il ajouté.

articles similaires

Toute l'actualité