L’Union européenne veut déployer son agence de protection des frontières au Sénégal

La commissaire européenne Ylva Johansson a proposé vendredi 11 février de déployer l’Agence européenne de protection des frontières (Frontex) au Sénégal pour aider à lutter contre le trafic de migrants, à la suite d’une augmentation du nombre de traversées périlleuses vers les îles Canaries, en Espagne.

Lors d’une conférence de presse tenue à Dakar, la capitale sénégalaise, Ylva Johansson a déclaré qu’avec la mise en œuvre d’une telle disposition, ce serait la première fois que Frontex opère en dehors de l’Europe. En cas d’accord du gouvernement sénégalais, a ajouté la commissaire européenne aux Affaires intérieures, l’UE pourrait envoyer des équipements de surveillance tels que des drones et des navires, ainsi que du personnel de Frontex. Déployés aux côtés des forces de sécurité locales, les agents «travailleraient ensemble pour lutter contre les passeurs», a déclaré Ylva Johansson, : «C’est mon offre et j’espère que le gouvernement sénégalais est intéressé par cette occasion unique».

4400 décès dans la traversée pour rejoindre les Canaries

Cette annonce intervient alors que les tentatives d’accès aux îles Canaries, porte d’entrée dans l’Union européenne, connaissent une forte augmentation, les autorités ayant pris des mesures énergiques contre les traversées de la Libye vers l’Europe. L’archipel espagnol se trouve à un peu plus de 100 kilomètres de la côte africaine, à son point le plus proche. Mais les conditions de traversée de l’Atlantique sont souvent dangereuses et les candidats à l’émigration bravent le danger à bord de pirogues instables. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), environ 1200 personnes sont mortes ou ont disparu en tentant cette traversée en 2021. L’ONG espagnole Caminando Fronteras a avancé le mois dernier le chiffre de plus de 4400 morts pour la même période.

Ylva Johansson a également déclaré vendredi que le chiffre de 1200 personnes était probablement sous-estimé. Elle a ajouté qu’elle avait discuté de sa proposition Frontex avec le ministre des Forces armées et le ministre des Affaires étrangères du Sénégal, et qu’elle devait poursuivre les discussions avec le ministre de l’Intérieur vendredi.

Un accord prévoyant le déploiement d’agents Frontex au Sénégal pourrait être finalisé d’ici l’été, a-t-elle déclaré. La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, qui était également présente à la conférence de presse, a déclaré qu’une mission Frontex au Sénégal pourrait également contribuer à la lutte contre la pêche illégale. Plusieurs hauts fonctionnaires de la Commission européenne, dont la présidente Ursula von der Leyen, sont arrivés au Sénégal cette semaine pour préparer un sommet entre l’UE et l’Union africaine prévu pour les 17 et 18 février à Bruxelles.

À VOIR AUSSI – Sénégal: la présidente la Commission européenne annonce 125 millions d’euros pour l’accès aux vaccins en Afrique

articles similaires

Toute l'actualité