L’Assemblée générale des Nations Unies vote la suspension de la Russie du Conseil des droits de l’homme |

La résolution a reçu une majorité des deux tiers à l’Assemblée de 193 membres, avec 93 nations votant pour et 24 contre.

Cinquante-huit se sont abstenus du processus.

La réunion a marqué la reprise d’une session spéciale d’urgence sur la guerre en Ukraine et a fait suite à des informations faisant état de violations commises par les forces russes.

Le week-end dernier, des photos inquiétantes ont émergé de la ville de Bucha, une banlieue de la capitale, Kiev, où des centaines de corps de civils ont été retrouvés dans les rues et dans des fosses communes après le retrait de la Russie de la région.

Avant le vote, l’ambassadeur ukrainien Sergiy Kyslytsya a exhorté les pays à soutenir la résolution.

« Bucha et des dizaines d’autres villes et villages ukrainiens, où des milliers de résidents pacifiques ont été tués, torturés, violés, enlevés et volés par l’armée russe, illustrent à quel point la Fédération de Russie s’est éloignée de ses déclarations initiales en le domaine des droits de l’homme. C’est pourquoi ce cas est unique et la réponse d’aujourd’hui est évidente et explicite », a-t-il déclaré.

Gennady Kuzmin, ambassadeur adjoint de Russie, a appelé les pays à « voter contre la tentative des pays occidentaux et de leurs alliés de détruire l’architecture existante des droits de l’homme ».

Plus à venir.

articles similaires

Toute l'actualité