Ukraine. Pas de « plan B » pour l’évacuation de Marioupol détruit, selon les humanitaires

Les efforts pour aider des milliers d’habitants désespérés à fuir la ville ukrainienne assiégée de Marioupol se sont poursuivis vendredi, alors que les humanitaires ont averti qu’il n’y avait « pas de plan B », après des semaines de bombardements constants depuis l’invasion russe du 24 février.

articles similaires

Toute l'actualité