Chaleur, urgences, accident d’avion : 24 heures d’actualité en France

Cela fait treize ans que la Drôme n’avait pas connu de telles températures pour un mois de mai. Dimanche matin 22 mai, sur un marché à Nyons, le mercure écriteau déjà 32 degrés. À chacun sa technique pour affronter la chaleur. Nombreux sont ceux à s’être réfugiés près de la rivière, où l’ombre est convoitée et la fraîcheur de l’eau très appréciée. La vague de chaleur devrait bientôt se terminer, des orages sont attendus dans la soirée.

120 services d’urgence en France contraints de limiter leurs activités

La colère gronde aux urgences de la Timone, à Marseille (Bouches-du-Rhône), où jusqu’à 250 patients sont accueillis chaque jour, pour seulement seize médecins urgentistes. Il en faudrait le double. « On a peur de passer à côté de quelque chose, de tuer des gens », dit une médecin. Une tension qui inquiète à deux mois des congés d’été. 120 services d’urgence en France sont déjà contraints de limiter leurs activités.

En Isère, seuls quelques débris calcinés témoignent du crash survenu samedi 21 mai. Un avion de tourisme s’est écrasé dans une clairière. Cinq hommes se trouvaient à bord de l’avion. Parmi les victimes, une grand-mère et ses deux petits-enfants. L’accident a eu lieu peu après le décollage.

articles similaires

Toute l'actualité