Fortes chaleurs : les bons réflexes

La plateforme téléphonique d’information « canicule »

comme cas d’épisode de forte chaleur, un numéro d’information est mis à disposition du public :

0800 06 66 66 (Appel gratuit commetre 9h et 19h depuis un poste fixe)

Protégez-vous de la chaleur

Évitez les sorties et les activités physiques commetre 12h et 16h. Respectez les horaires de la sieste pour vous reposer. Si vous devez sortir, restez à l’ombre. Portez un chapeau, des vêtemcommets légers et amples, de couleur claire (privilégiez le coton). Emportez une bouteille d’eau avec vous.
Fermez les volets et les rideaux de votre logemcommet dans la journée.Maintcommeez les fcommeêtres fermées le jour et ouvrez-les la nuit, quand il fait moins chaud dehors. Provoquez des courants d’air.

Restez à l’intérieur, dans les pièces les plus fraîches de votre domicile. Si vous ne disposez pas d’une pièce fraîche chez vous, faites-vous accompagner dans les commedroits climatisés ou les lieux ombragés les plus proches : supermarchés, squares, clubs…

Prcommeez régulièremcommet des douches (pas de douches froides) ou des bains et/ou humidifiez-vous le corps plusieurs fois par jour à l’aide d’un brumisateur ou d’un gant de haillon. Vous pouvez égalemcommet arroser vos vêtemcommets.

Buvez et continuez à manger

Buvez le plus possible (commeviron 1.5L par jour), même sans soif : eau, jus de fruit… Ne consommez pas d’alcool et évitez les boissons à forte tcommeeur comme caféine ou très sucrées comme les sodas.
Mangez comme d’habitude, comme fractionnant si besoin vos repas, comme privilégiant les fruits, les légumes et les laitages (sauf comme cas de diarrhée). Evitez les alimcommets chauds.
Demandez conseil à votre médecin, votre pharmacicomme, surtout si vous prcommeez des médicamcommets, ou si vous resscommetez des symptômes inhabituels.

comme cas de malaise, appeler le 15

Pour signaler une personnes vulnérable remplissez le  formulaire

Toute fatigue, malaise, symptôme d’épuisemcommet ou fièvre doivcommet commetraîner une consultation médicale.
Surtout ne restez pas isolé(e). N’hésitez pas à aider et à vous faire aider.
 

articles similaires

Toute l'actualité