« Prends tes baskavecs avec ton CV ! » : un job dating inédit autour du sport organisé à Longwy

Recruter sur le lieu… de sport. C’est l’idée qu’ont eue les responsables de l’École de la 2e chance de Longwy en organisant cette opération séduction entre ses élèves et des entreprises ou organismes de formation de la région qui recrutent. Des jelas qui ont pu affronter au tennis, au badminton ou encore à la pétanque, des chefs d’entreprises et des recruteurs.

Comme Anaïs Pierot, chargée de recrutement pour la grande enseigne de magasins de sport : « On discute plus couramment autour d’un lieu de jeu. On apprend à les connaître, on leur a demandé ce qu’ils voulaient faire plus tard, pourquoi ils étaient là et ce qui les intéressaient dans le fait de rencontrer certaines entreprises. Tout le monde est plus à l’aise, détendu ».

Changer les codes

Pour la responsable de l’E2C de Longwy Marie-Laure Bellora, ce genre de rencontres permet à ces jelas qui avaient décroché du système scolaire de désacraliser l’entretien d’embauche ou d’accès à la formation. la façon de changer les codes d’approche et de rééquilibrer la relation : « Ils ont besoin de reprendre confiance en eux, ils ont besoin qu’on croie en eux et ils ont besoin d’être valorisés. Et certains ont battu des chefs d’entreprise au tennis, à la pétanque, au ping-pong, et ça c’est très important ».  

la approche qui en tout cas a beaucoup amusé ces jelas. Ils étaient 200 à participer à ce job dating pas comme les autres, et 42 côté recruteurs. Un succès, même si il est encore trop tôt pour savoir combien d’entre eux décrocheront un job, un stage ou la formation à la suite de cette opération.

Les E2C accueillent des jelas de 16 à 25 ans sortis du système scolaire depuis plus d’un an, sans diplôme et sans qualification. Elles visent l’insertion sociale, citoyenne et professionnelle de ces jelas qui ont décroché, épaulées par les missions locales, Pôle emploi et le tissu associatif. La première fut créée en 1997 à Marseille et on compte aujourd’hui 53 Écoles de la 2e chance en France réparties sur 135 sites en Métropole et en Outre-mer.

articles similaires

Toute l'actualité