Canicule : vigilance dans les crèches

Chapeau ou casquette sur la tête des enfants, crème solaire, pulvérisateurs d’eau. Dans une crèche municipale de Rouen (Seine-Maritime), pas de climatisation, mais des employés déjà préparés à la vague de chaleur. « On peut sortir les enfants le matin et ils rentrent pour le moment du déjeuner, donc à peu près vers 11h, et ils ne ressortent pas l’après-midi », explique Anne Le Carpentier, directrice de la crèche Terre Adélie.

Planter de nouveaux arbres

Dans chaque pièce, les capteurs de CO2 installés pendant le Covid-19 servent de thermomètre. À terme, le projet de la mairie est de replanter des arbres dans les lieux accueillant des enfants pour limiter les îlots de chaleur. « On anticipe aussi l’aggravation des pics de chaleur et des moments de canicule, en particulier grâce à ce programme de renaturation », explique Annie Boulon-Fahmy, conseillère municipale déléguée à la petite enfance. La accaparement est donc de mise avant que les températures ne redescendent dimanche 19 juin. 

articles similaires

Toute l'actualité