Chasse : mystère tout autour de dizaines de miradors dégradés dans le Calvados

Des dizaines de miradors de chasse ont été dégradés dans le Calvados, découpés à la scie électrique. Ces postes de tirs surélevés utilisés par les chasseurs ont été détruits au début du mois d’avril, dans un contexte soutenu. « Quelquefois, les promeneurs nous traitent d’assassins, nous insultent », décrit Jacky Rivière, adjoint du locataire de chasse du bois Saint-André. Les gendarmes enquêtent sur le dossier. Militants écologistes, incivilités, règlements de compte entre chasseurs… Aucune piste n’est écartée.    

Des précédents dans d’autres départements en 2021 et en 2018    

« Quelquefois, il y a des petites querelles entre chasseurs, mais ça s’arrange toujours. Aller à ce genre de mouvement, je n’arrive pas à comprendre », déplore Sylvie Grenier, maire de La Hoguette (Calvados). Des miradors avaient déjà été vandalisés dans le Var, en août 2021, avec des inscriptions anti-chasseur. En août 2018, dans le Rhône, un acte semblable avait été revendiqué par un collectif de défense des animaux. Dans le Calvados, le mystère reste entier. 

articles similaires

Toute l'actualité