Énergie : fin de la vente de chaudières au fioul neuves

À compter du vendredi 1er juillet, il n’est plus possible d’acheter des chaudières au fioul neuves. Les réparations restent faisables, mais après une panne totale, il faudra choisir entre le gaz, le poêle à bois ou l’électricité. Certains consommateurs avaient anticipé la mesure dès le début de l’année. C’est le cas d’Éric Couchot, qui avait opté pour le bois. « Avec l’augmentation du prix aujourd’hui du fioul, ça devenait quand même assez onéreux, c’est pour ça qu’on est passé sur un système plus économique », confie-t-il. 

Trois millions de Français encore chauffés au fioul 

La demande est aujourd’hui au plus nourri pour ce type de chauffage. L’entreprise Gotti, dans le Jura, voit les clients défiler. Les difficultés d’approvisionnement s’accumulent. « On a des délais qui s’allongent de plus en plus, (…) entre cinq à six mois de délai d’installation », reconnaît Yoann Benetot, le responsable planning de l’entreprise. Trois millions de Français encore chauffés au fioul devront, à terme, changer d’équipement. 

articles similaires

Toute l'actualité