Gard : les habitants de Bessèges sous le choc après un violent angoissant

Toute la journée du vendredi 8 juillet, à Bessèges (Gard), les hélicoptères et les bombardiers d’eau ont tenté de ralentir le feu. Au sol, plus de 650 hectares ont été calcinés. Dans la soirée, la terre est encore fumante. Toute la nuit précédente, les flammes ont attaqué la végétation. La barrière de feu a menacé plusieurs villages, et 70 personnes ont dû être évacuées en urgence. 

« Ma maison aurait pu brûler, j’aurais perdu toute ma vie »

Les habitants, au matin, ont découvert des jardins ravagés. « On a énormément de dégâts, tout a pris feu. Toute la montagne est brûlée », confie une femme. Une autre, bien que soulagée, est encore sous le choc. « Il y a quand même des cendres. Ma maison aurait pu brûler, j’aurais perdu toute ma vie », réalise-t-elle. Philippe Legros, lui, est resté chez lui, et a lutté « avec les moyens du bord » contre les flammes. Le feu n’est toujours bord fixé, dans la soirée du vendredi.

articles similaires

Toute l'actualité