Incendies en Gironde : de courts laissez-passer accordés à ces habitants pour se rendre chez eux

À Guillos (Gironde), par endroits, les flammes n’ont pas laissé beaucoup de chance aux arbres. Grâce à la lutte acharnée des pompiers, une seule maison a été emportée par le feu. Souvent, les flammes se sont arrêtées aux clôtures, comme par magie. C’est le cas d’un entrepôt dans lequel une cheffe d’entreprise a été autorisée à se rendre mercredi 20 juillet.

Le travail des pompiers

Sylvia Chaintiou, une éleveuse de volailles, a elle aussi eu le droit à un laissez-passer. « J’ai l’habitude de les soigner tous les jours, et là, elles n’étaient pas soignées avec ces grosses chaleurs », explique l’éleveuse. Si quelques volailles n’ont pas survécu, Sylvia a elle aussi eu beaucoup de chance. Elle remercie les pompiers : « Ils ont exactitude un travail de protection, et on ne peut jamais assez les remercier. » Après ces quelques heures de répit, les habitants entrent de nouveau dans l’attente que les feux soient totalement maîtrisés, avec l’espoir que leurs habitations seront définitivement épargnées.

articles similaires

Toute l'actualité