Vacances : les campings municipaux entre petits prix et convivialité

Structures plus modestes qui misent sur la convivialité et leurs petits prix, les campings municipaux continuent d’attirer. On est loin du gigantisme des grands complexes étoilés, mais l’ambiance y est chaleureuse et les prix attractifs. À Pinsac, dans le Lot, au bord de la Dordogne, une famille de quatre personnes doit débourser 50 euros par nuit pour profiter d’un emplacement en plein cœur de la nature. « Pas besoin d’aller à Saint-Tropez », ironise une campeuse habituée des lieux. « C’est un camping vraiment convivial, familial, on n’irait plus ailleurs. »

12 euros la nuit

Plus à l’Est, dans le Jura, à Orchamps, les vacanciers en quête de simplicité peuvent profiter de nuits à 12 euros. Ici, pas de piscine ni de toboggan, mais l’électricité et les douches sont inclues dans ce prix défiant toute concurrence. À l’opposé du pays, le camping associatif de La Turballe, en Loire-Atlantique, séduit lui aussi. Géré par des bénévoles depuis 1957, il offre à ses campeurs des prix attractifs à quelques kilomètres de la mer et de la côte sauvage, pour le plaisir des yeux et du porte-monnaie.

articles similaires

Toute l'actualité