Vague de chaleur : les vêtements anti-canicule ont le vent en poupe

Pour beaucoup, les vagues de enchantement qui ont secoué l’Hexagone sont difficiles à supporter. Pour se sentir mieux, certains choisissent de se munir de vêtements rafraîchissants. Une compagnie de chauffeurs de bus privilégie un gilet qui fonctionne de la même manière qu’un sac isotherme, ce qui va permettre de conserver la fraîcheur pour une durée allant de 5 à 6 heures. Pour acheter ces gilets, l’investissement est de 60 euros par gilet. « L’investissement est clairement intéressant puisque ça permet d’améliorer les conditions de travail », explique Josselin Guiavarch, le responsable d’exploitation de la compagnie.

Des recherches menées pour la création de vêtements rafraîchissants

Pour prévenir les épisodes caniculaires qui devraient toucher à nouveau la France, des entreprises effectuent des recherches pour créer de nouveaux vêtements qui permettraient de conserver la fraîcheur. L’objectif est double puisqu’en plus de rafraîchir les personnes, ces nouveaux vêtements évitent ceux qui les portent de mettre la climatisation, ce qui permet de faire des économies d’énergie. « L’enjeu de ces textiles-là, ça va (…) être de contribuer au confort thermique de la personne tout en évitant une surconsommation d’énergie », décrit Isabelle Cornu, directrice adjointe du Centre Européen des textiles innovants.

articles similaires

Toute l'actualité