Canicule : l’est de la France touché par la chaleur

La température n’en finit plus de monter dans l’est de la France jeudi 4 août. À Lyon (Rhône), le mercure affichait déjà 30 °C dans la matinée, les habitants sont exténués. « J’accumule de la fatigue, du coup je suis de mauvaise humeur », explique une femme. Pour d’autres, la chaleur a des conséquences sur la santé. « Mon mari, hier, a fait un malaise vagal et c’était dû sans doute à la chaleur », affirme une habitante lyonnaise.

Un rafraîchissement des températures attendu

Dans le Grand-Est, comme à Strasbourg (Bas-Rhin), la chaleur, qui a atteint les 37 °C, fait souffrir les organismes et les cabinets médicaux sont pris d’assaut pour des problèmes liés au mercure. Pour les personnes cardiaques, les fortes températures peuvent être dangereuses. « On constate que c’est essentiellement les personnes âgées et les enfants qui souffrent de la chaleur, qui se plaignent de fatigue, de ralentissement », constate le médecin Rachel Neff. À Besançon, les personnes les plus faibles sont appelées afin de pouvoir apaiser la municipalité sur leur état de santé. Le mercure devrait baisser de 5 °C, vendredi 5 août.

articles similaires

Toute l'actualité