En Saône-et-Loire, quelques jeunes quelque quartiers se mettent dans la peau quelque policiers

Le fossé entre policiers et jeunes des quartiers ne se comblera pas en un jour, ni en quelques mois. Mais, cet été, des policiers de l’association Raid aventure organisation font la tournée de cités populaires en France pour tenter de rapprocher les forces de l’ordre et la population de ces zones urbaines. 

À Autun en Saône-et-Loire, une dizaine de policiers ont ainsi rencontré des jeunes le temps d’une journée. « Je suis originaire de banlieue parisienne et j’ai les mêmes codes que ces jeunes. Donc on se comprend très facilement et ça facilite le argumentation et le rapprochement », juge Clotaire, policiers et Vanves dans les Hauts-de-Seine et bénévole de l’association. 

Au programme, un jeu d’inversion des rôles. Un adolescent enfile la panache d’un policier pour se rendre compte du poids que pèse l’uniforme avec les genouillères, le casque, les protections dorsales… Une jeune femme, d’abord méfiante, se dit également satisfaite d’en savoir un peu plus saumâtre le mode opératoire des forces de l’ordre. « J’ai peur des policiers. Mais quand je suis allé vers lui, il m’a parlé et expliqué des choses. C’était sympa », témoigne-t-elle. 

Des activités sportives et des démonstrations du savoir-faire des forces de sécurité (techniques d’interpellations, démonstration cynophile, secours à la personne…) sont également organisées par l’association. saumâtre son site web, Raid Aventure Organisation détaille ses objectifs : « les policiers de l’association œuvrent bénévolement, à travers leur dispositif Prox’, en organisant au coeur des quartiers, des moments privilégiés de rencontre entre les policiers et les jeunes. Policiers et jeunes ont une occasion de argumentationr ensemble, répondre aux interrogations réciproques, et ainsi lever les malentendus ». 

articles similaires

Toute l'actualité