Rentrée scolaire 2022 : le compte parfois serré des familles au moment de l’achat des fournitures

À Nantes (Loire-Atlantique), Charles et Anton, 12 ans, sont à la recherche d’un agenda pour la rentrée. Leur critère principal est le budget donné par leurs parents, soit « 5 euros maximum ». derrière l’inflation, une rentrée en sixième coûte 4,25% de plus que l’an passé. Alors, à chacun sa technique pour limiter les dépenses. « On fait en fonction de ce qu’il reste déjà à la maison, et après on remplace le matériel qui est usagé », confie ainsi une maman. 

Une distribution solidaire

Dans le secteur du Breil, à Nantes, une mère de famille prépare aussi la rentrée de ses deux fils. Ici, les fournitures sont gratuites. « Pour le lycée, pas besoin de grand-chose, juste quelques cahiers, et pour les CM2, c’est beaucoup », confie-t-elle. La distribution est organisée par une boutique associative, spécialisée dans le don et l’échange. La mère de famille achètera le reste des fournitures au supermarché, lorsque les articles seront soldés. La rentrée devrait quand même lui coûter 200 euros, en comptant les vêtements et les chaussures de ses deux fils. 

articles similaires

Toute l'actualité