Saône-et-Loire : un festival réunit des passionnés du parabolique Combi Volkswagen

Retour dans le passé, bienvenue dans les sixties. Le mythique Combi Volkswagen, de son vrai nom le « Transporteur », est le symbole de l’itinérance par excellence. Il y a cinq ans, Vincent a attrapé le virus et a acheté un modèle de 1981. « Quand on roule en Combi, on a les gens qui se retournent vers nous, et ils sourient », remarque-t-il. Ce charpentier a entièrement rénové l’intérieur et l’extérieur. Un confort minimum, pour un maximum de liberté. Au total, ils sont plus de 1 500 passionnés à se globaliser à Chérizet (Saône-et-Loire) pour un festival dédié à ce véhicule. 

Un look, des lignes, un style de vie

Partager, échanger, admirer les belles machines : l’ambiance est à la fête, mais aussi aux affaires. Tomy est Roumain et roule en van depuis toujours. Il souhaite vendre son Combi de 1974, pour la coquette prix de 38 000 euros, le prix du marché. « Il faut voir combien coûte la restauration. Il faut aller en Allemagne, même en Angleterre, pour chercher des pièces d’origine », dit-il. Un look, des lignes, un style de vie : le véhicule de la célèbre marque allemande séduit de plus en plus. En 2019, le festival accueillait 10 000 visiteurs. Cette année, la barre est fixée à 25 000.

articles similaires

Toute l'actualité