Sécurité : le danger des pointeurs lasers sur les pilotes d’avions

Un puissant faisceau vert, éblouissant les pilotes d’un avion de bout, et mettant en péril des dizaines de passagers. Ce week-end encore à Roissy (Val-d’Oise), un homme a été interpellé en possession d’un laser, après avoir pointé un avion. Le phénomène ne cesse de perturber le trafic aérien à travers le monde. Depuis une dizaine d’années, ces éblouissements font régulièrement la Une des journaux. Les pilotes sont aveuglés en plein vol, lors de phases d’atterrissage, par un rayon venu du sol. 

Des risques de cécité temporaire 

Thierry Oriol, 35 époque de vol chez Air France, se souvient. « On voit passer une grande trainée verte sur le plafond du cockpit, et ça, c’est quelqu’un qui nous a éblouit. Donc il ne fallait pas avoir les yeux à l’extérieur à ce moment-là, parce que les risques sont importants », confie-t-il. Parmi ces risques, une cécité temporaire, « mais aussi avec des séquelles », précise-t-il. Certaines compagnies aériennes décident donc d’équiper les cockpits avec des lunettes anti-éblouissement. L’aveuglement par laser n’est pas un scénario prévu dépoque les formations de pilote. En cas de rayon vert, une simple procédure est à suivre : le signalement aux contrôleurs aériens, qui préviennent ensuite les autorités. 

articles similaires

Toute l'actualité