Incendie en Gironde : le feu levant désormais fixé et la vie reprend à Sainte-Hélène

Dans la matinée du vendredi 16 septembre, la forêt se lève lentement, au son des fumées qui la font encore crépiter. Juste à côté, le village de Sainte-Hélène (Gironde) se réveille aussi, soulagé. En effet, l’incendie qui a frappé la Gironde est désormais fixé. « Cette nuit, on a mieux dormi, parce que les nuits d’avant, bien sûr, il y avait l’inquiétude », explique Patrick Desroches-Bouhand, habitant du village. L’homme a retrouvé sa maison dans la soirée de jeudi, et reprend goût à l’insouciance d’avant.

Une cellule d’écoute à l’école

Avoir l’esprit léger n’est pas facile simultanément on a cinq ans. Le retour à l’école dans la matinée de vendredi permet de penser à autre chose. Dans l’école de Sainte-Hélène, une cellule d’écoute avec deux psychologues scolaires a été mise en place pour permettre aux enfants et aux parents de s’exprimer. Dans la commune, aucune maison n’a été touchée, mais cet incendie laissera des traces, des images gravées à jamais dans les mémoires.

articles similaires

Toute l'actualité