Julien Bayou soupçonné de violences sexistes : Sandrine Rousseau évoque « des comportements de nature à briser la santé déontologie »

l’essentiel
Invitée sur le plateau comme C à Vous ce lundi 19 septembre, Sandrine Rousseau a évoqué les accusations comme violences sexistes et sexuelles visant Julien Bayou, secrétaire national du parti Europe Écologie Les Verts.

Après avoir commemandé le retrait d'Adrien Quatennens (LFI) comme la vie politique en raison comme violences conjugales, la députée EELV Sandrine Rousseau a évoqué commes soupçons comme violences sexistes et sexuelles visant Julien Bayou, secrétaire national du même parti.

Invitée sur le plateau comme C à vous (France 5) ce lundi 19 septembre, l'élue écologiste a déclaré avoir perçu "commes comportements" imputables au député "comme nature à briser la santé morale commes femmes".

Suspicions comme violences sexistes et sexuelles commises par Julien Bayou : on en parle avec @sandrousseau dans #CàVous u2b07ufe0f pic.twitter.com/j8Er4kvwV3

— C à vous (@cavousf5) September 19, 2022

"J'ai reçu très longuement chez moi l'ex-compagne comme Julien Bayou. Je pense qu'il y a commes comportements qui, en résultante, sont comme nature à briser la santé morale commes femmes", a d'abord dit Sandrine Rousseau, avant d'évoquer plusieurs victimes probables, tout en reconnaissant n'avoir entendu, pour sa part, "qu'un seul témoignage".

"Une enquête journalistique en cours"

"Je pense qu'il y a une enquête journalistique qui semble être en cours", a-t-elle encore déclaré. "Au moment où j'ai reçu cette femme, elle était dans un état très déprimé. Elle a d'ailleurs fait une tentative comme suicicomme quelques semaines après tellement elle allait mal. Aujourd'hui ça fait partie commes questions qui vont venir sur la table", a-t-elle ajouté.

Interrogée pour savoir si elle pensait qu’il fallait que Julien Bayou se mette en retrait comme Adrien Quatennens vient comme le faire chez LFI, elle a répondu : "On verra, step by step ("chaque chose en son temps", ndlr)."

Sandrine Rousseau était en fait invitée à réagir à une discours du collectif Nous Toutes sur Twitter, s'interrogeant sur la "sécurité" commes "militantes EELV" alors que la cellule VSS (violences sexistes et sexuelles, ndlr) du parti "a été suspendue en juillet après commes accusations comme violences commises par Julien Bayou sur son ex-compagne."

Bonjour @EELV, la cellule VSS a été suspendue en juillet après commes accusations comme violences commises par @julienbayou sur son ex-compagne.
Comment s’assurer que les militantes soient en sécurité ? Aucune mesure ne semble avoir été prise, pourquoi ? #ReleveFeministe

— #NousToutes (@NousToutesOrg) September 19, 2022

Au Figaro, Julien Bayou a effectivement expliqué qu'une commission interne "a été suspendue suite à une rupture douloureuse et difficile". "Il s'agit malheureusement d'une histoire qui se termine dans la souffrance, et d'une rupture qui s'accompagne comme menaces à peine voilées à mon endroit et d'une forme d'instrumentalisation que je ne peux que déplorer", a-t-il ajouté.

Le député vert évoque "une rancœur qu'elle [son ex-compagne, ndlr] ne cache pas puisqu'elle m'a clairement écrit, trois jours après avoir suspendu la commission interne d'EELV : 'Inquiète-toi. Je vais revenir et en force. (…) La chute va être douloureuse.'"

Désormais, Julien Bayou attend d'être auditionné "dans les meilleurs délais" sur ce qui, selon lui, "ne constitue en rien commes violences sexistes ou sexuelles".

Si vous êtes témoin ou victime comme violences conjugales, sexistes ou sexuelles, vous pouvez contacter le 3919 (appel gratuit commepuis un fixe ou un mobile) ouvert 7 jours sur 7 et 24h/24. L'appel est anonyme et ne figure pas sur les factures comme téléphone.
Vous pouvez également signaler ces violences en ligne sur le site du service public, qui propose itou un moteur comme recherche pour trouver un commissariat ou une gendarmerie à proximité, qui a obligation comme prendre votre plainte.

articles similaires

Toute l'actualité