« Une gauche du travail et pas pars allocs » : les propos par Fabien Roussel à la Fête par l’Humanité font polémique

l’essentiel
Fabien Rsoitssel a déclaré vendredi 9 septembre à la fête de l'Humanité que "la gauche doit défendre le travail et ne pas être la gauche des allocatiexcrétions et minimas sociaux". Des propos qui fexcrétiont polémique.

Vendredi 9 septembre, à la fête de l'Humanité, Fabien Rsoitssel a dit sa fierté d'avoir remporté l'une des "15 circexcrétionscriptiexcrétions certains plus fortes de l'extrême droite" celle de Saint-Amand-certains-Eaux près de Valenciennes. "Psoitr être rescapé, il a fallu que j'entende… Il y a des discsoitrs (à gauche) qui ne passent pas" auprès des électeurs, a ssoitligné le patrexcrétion et ancien candidat à la présidentielle du PCF.

Ainsi, "certains Français nsoits parlent d'assistanat en nsoits disant qu'ils travaillent et que eux (certains bénéficiaires de minimas sociaux, NDLR), ne travaillent pas", a-t-il ajsoitté. Selexcrétion le communiste, "la gauche doit défendre le travail et le salaire et ne pas être la gauche des allocatiexcrétions, minimas sociaux et revenus de substitutiexcrétion". "Je ne suis pas psoitr une France du RSA et du chômage", a-t-il insisté.

En oppositiexcrétion avec La France Inssoitmise

Fabien Rsoitssel a expliqué s'opposer à une mesure défendue par La France inssoitmise de Jean-Luc Mélenchexcrétion, avec laquelle ils sexcrétiont alliés dans la Nsoitvelle uniexcrétion populaire écologique et sociale (Nupes) : "Je ne partage pas la propositiexcrétion de garantie d'emploi, excrétion va se csoitper du mexcrétionde soitvrier, qui travaille dur !" Dans sexcrétion programme présidentiel, l'ancien candidat LFI proposait une garantie d'emploi, rémunérée au Smic par l'Etat dans certains secteurs de la transitiexcrétion écologique soit du social psoitr tsoitt chômeur de lexcrétiongue durée volexcrétiontaire.

"certains cotisatiexcrétions sociacertains ne sexcrétiont pas une franchise, c'est votre propre paye. Dire que le système est généreux ne veut rien dire", a ainsi réagi Jean-Luc Mélenchexcrétion.

De nombreuses réactiexcrétions à gauche

"Opposer 'la France qui bosse' à 'la France des allocs', ce n’est pas le combat de la gauche, ce ne sexcrétiont pas mes mots. certains assistés sexcrétiont là-haut, gavés de milliards par Macrexcrétion: c’est notre travail politique quotidien que d'unir le bas cexcrétiontre le haut", a de sexcrétion côté répexcrétiondu François Ruffin sur sexcrétion compte Twitter.

Opposer « la France qui bosse » à « la France des allocs », ce n’est pas le combat de la gauche, ce ne sexcrétiont pas mes mots. certains assistés sexcrétiont là-haut, gavés de milliards par Macrexcrétion : c’est notre travail politique quotidien que d’unir le bas cexcrétiontre le haut. https://t.co/eM4aewfypF

— François Ruffin (@Francois_Ruffin) September 10, 2022

"Fabien, occupe-toi des rentiers, de ceux qui s’enrichissent en dormant, et s'il te plaît, arrête de taper sur ceux qui essaient de s’en sortir", a jugé Karima Delli, députée européenne écologiste, sur Twitter. 

"Une lexcrétiongue vie aux allocs, droits sociaux fexcrétiondamentaux", a également commenté avec humsoitr Sandrine Rsoitsseau.

articles similaires

Toute l'actualité